Atelier d’information, de formation et de sensibilisation des responsables nationaux, internationaux (Egypte, Canada, France, USA) et locaux (communes, cercles et régions) du Parti YELEMA sur l’accord de paix et de réconciliation au Mali.

Sous la présidence de  Moussa MARA ancien Premier Ministre du Mali et Président du Parti YELEMA, la salle de 200 places du CICB a servi de siège aux responsables YELEMA venus de toutes les localités du Mali pour un atelier d’information, de formation et de sensibilisation sur l’accord de paix et de réconciliation au Mali. On pouvait aussi noter la participation physique et virtuelle de la Diaspora (Egypte, France, Canada et USA) à travers le système de vidéoconférence du skype.

Outre le président de séance, le présidium était composé de deux rapporteurs (Mme Keita Zeinab Sacko Secrétaire Chargée des questions institutionnelles qui servait aussi de modératrice, Abou Traoré Secrétaire Administratif) et de deux panelistes (Abdoulaye Diarra 1erVice Président, Ichacka Diakité Secrétaire chargé des questions électorales et des élus).

 

Programmé pour toute la journée, l’atelier a débuté vers 09h  par le ton du 1er rapporteur et modératrice Mme Keita Zeinab Sacko qui souhaita la bienvenue à tous les délègues de Bamako, des régions et de la Diaspora avant  de donner la parole au Président de la séance Moussa MARA pour la présentation successive du processus et de l’accord de paix.

Selon le présentateur Moussa MARA, le processus de paix a suivi les voies normales et légitimes pour aboutir à un accord de paix qui serait signé sous peu. De consultation en consultation, l’accord est à l’image de certaines observations aussi bien de la société, des partis politiques et d’autres parties concernées d’où la validation de ce processus combien différent des antérieurs qui n’ont engagé que l’Etat et les groupes armées sans association du peuple. Tout en appréciant les acquis de l’accord notamment l’intégrité territoriale, la laïcité et le caractère républicain du Mali, l’ancien Premier Ministre Moussa MARA a précisé que le document ne saurait être parfait, qu’à cela ne tient il permettra au Mali avec l’implication de tous les maliens d’avoir une paix durable.

A l’issue de la présentation, un débat a permis aux responsables Yelema du Mali et de l’extérieur de se prononcer sur la thématique à travers des questions et des contributions. Par la voie de M, Salif Traoré de la France, de M. Aboubacar Touré de Canada et de Talatou Maiga des USA via la vidéoconférence du Skype, la diaspora se jouit de cette initiative combien importante pour le Mali et les pays frontaliers, cependant ils ont exprimé la volonté de la Diaspora à vouloir honorer leur présence physique mais la distance et les emplois du temps serrés ont été un freins sans pour autant empêcher leurs participations à distance rendues possible grâce à cette vidéoconférence du skype qui sert de canal de communication et honore à satisfaction leur présence.   Bons travaux, la Diaspora jouera sa partition dans la vulgarisation de cet atelier concluent les responsables YELEMA de France, Canada et USA

Après un débat intéressant, une pause déjeuner a permis aux participants de se reposer et de s’alimenter.

A la reprise, les panelistes ont successivement présenté leurs thématiques sur les points sensibles de l’accord et le nouveau cadre électoral. Pour le 1er Vice-Président du parti YELEMA M. Abdoulaye Diarra 1er Paneliste ces points sensibles (la signification des ressortissants du nord) trouveront leurs compréhensions par la bonne explication et la faculté d’écoute des uns et des autres 

Quant au 2e paneliste M. Ichaka Diakité en charge des questions électorales dans le parti, les nouvelles modalités des élections permettent au peuple d’élire des responsables aussi bien dans les villages, communes, cercles, régions et district de Bamako avec la possibilité que pour la tête de liste de d’être maire ou d’occuper la direction de la mairie.

Ces présentations ont été aussi corollaire de débats via les interventions des responsables locaux du Mali et de l’extérieur.

Avec l’adage « à chacun son problème », chaque responsable a évoqué les problèmes relatifs à sa localité.  Cas par cas les panelistes appuyés par le président de la séance ont apporté les réponses adéquates aux différentes questions avant de partir en pause-café et de tirer la conclusion de cet atelier qui oblige chaque participant au même exercice (information, formation, sensibilisation) dans leur localité respective.

Après la levée de la séance, le Président du Parti YELEMA Moussa MARA a offert une séance de photos aux militants et fans  avant de dédier des dizaines de son livre (Etat au Mali Tome II) distribués gratuitement  aux participants pour appuyer cet exercice de paix.

Compte rendu

Dernier compte rendu Parti YELEMA en cours
Document de Presse d
RESULTATS DES ELECTI
CR N°029-2017
Date de la prochaine réunion du CEC:

NOTES DU PRÉSIDENT MARA

INEDITS: Quelques articles du Président Moussa Mara sur la problématique de l'immigration illégale, les accords de paix et la laïcité à lire sur yelema.net ___________________
LE NOUVEAU LIVRE DE MARA, LE MALI ENTRE VENTS ET MAREES, 2015-2017  1,189
Notes du Président Mara
LAICITE  377
Notes du Président Mara
Nos Soldats, Ces Héros Oubliés  333
Notes du Président Mara
TRIBUNE DE MOUSSA MARA SUR LES AUTORITES INTERIMAIRES: FAISONS ATTENTION
Notes du Président Mara
LA RELIGION COMME REMPART A L'EXTREMISME RELIGIEUX
Notes du Président Mara

NOUS RETROUVER SUR FACEBOOK